· 

FINANCER LA TRANSITION ENERGETIQUE

Le principe du financement participatif

Le principe est simple : un porteur de projet présente son projet d'énergie renouvelable sur une plateforme internet : création d'un parc éolien ou photovoltaïque, d'une installation géothermique, construction d'un méthaniseur...

 

Le porteur de projet peut être une filiale d'une grande entreprise (EDF, Total, Engie...), une association de citoyens, un groupement d'agriculteurs, etc.

 

Il propose ainsi aux internautes d'investir dans son projet et fixe un seuil de collecte minimal : si ce seuil est atteint, le projet sera lancé. Sinon, l'investisseur sera remboursé par la plateforme internet.

 

L'investissement, qui peut commencer avec quelques dizaines d'€, se fait généralement sous forme d'obligations ou d'actions :

 

. les obligations donnent lieu à versement d'un intérêt annuel  (soumis à un prélèvement forfaitaire de 30 %) et à un remboursement du capital à l'issue de la période d'emprunt (généralement 4 ans),

 

. les actions donnent lieu à versement éventuel d'un dividende annuel et à plus ou moins value lors de leur revente, selon l'évolution du titre (il existe cependant des mécanismes de rachat avec une valeur garantie pour certains projets). Le prélèvement forfaitaire de 30% s'applique aussi aux dividendes et aux plus values.

 

Pour tous les projets, il faut cependant garder à l'esprit l'existence d'un risque de perte en capital : si le porteur de projet fait faillite, s'il est soumis à des contraintes réglementaires imprévues, à un conflit juridique avec les riverains, etc.

 

les principales plateformes

A ma connaissance, il existe au moins 4 plateformes spécialisées dans le financement de la transition énergétique :

 

. Enerfip, avec un seuil minimal d'investissement de 10 €,

 

. Lendopolis, qui a la particularité de proposer à la fois des projets d'énergie renouvelable et des projets immobiliers,

 

. Lendosphère, avec un seuil minimal d'investissement de 50 €,

 

. Lumo, avec un seuil minimal d'investissement de 25 €.

 

En conclusion

Ce genre d'investissement n'est pas aussi sûr qu'un placement sur un livret A ou sur le fonds en € d'une assurance vie, et il ne donne lieu à aucune déduction fiscale. C'est plutôt un investissement de conviction pour tous les citoyens qui veulent participer concrètement à la transition énergétique de leur territoire.

 

Et ça marche ! Les projets financés et sortis de terre sont innombrables et maillent tout le territoire, et de nombreux autres projets sont en cours de collecte. Depuis la création des premières plateformes en 2014, des dizaines de projets ont été financés grâce à des dizaines de milliers de citoyens qui y ont placé des dizaines de millions d'€ (Enerfip recense par exemple à ce jour plus de 20000 citoyens ayant investi au total plus de 51 M€).

 

Mais ce phénomène se voit peu, car la grande majorité de ces réalisations est implantée dans des zones à l'écart des grands bassins de population.

 

Alors, n'hésitez plus : si vous aussi vous voulez prendre part à la révolution en cours en y consacrant une petite partie de votre épargne, vous savez maintenant comment procéder.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0