· 

Méthanisation, la révolution silencieuse

Le principe

La méthanisation obéit à un principe physique simple : l'émission de gaz liée à la décomposition de déchets organiques. Principe que tout un chacun peut expérimenter à la maison : fermez hermétiquement votre sac poubelle, et il se mettra à gonfler au bout de quelque temps !

 

La France, grande puissance agricole, émet à ce titre des montagnes de déchets organiques : une ressource naturelle toute trouvée pour cette filière.

 

les chiffres clés

Les installations de méthanisation parsèment le territoire : selon les données fournies par le Ministère de la Transition Ecologique, on en recensait près de 500 à fin 2016 pour une puissance installée de 379 MW, mais elles sont peu visibles car toutes situées fort logiquement en zone rurale.

 

Chiffre cependant encore modeste si on le compare avec l'Allemagne et ses 9000 installations, mais le secteur connaît une dynamique incontestable avec plusieurs dizaines de nouvelles installations chaque année.

 

Chauffage des habitations, production de bioGNV pour les véhicules... les possibilités offertes  par ce procédé vertueux sont immenses (réduction des émissions de CO2, développement de l'économie circulaire), sans oublier le fait que le digestat* peut servir de fertilisant des terres agricoles : la boucle est ainsi bouclée !

 

* Nom donné au résidu obtenu après que les bactéries aient fait leur travail de décomposition.

Écrire commentaire

Commentaires: 0